On découvre 2 000 espèces de plantes par an


C’est à une entreprise d’ampleur planétaire que se sont attelés plusieurs dizaines de chercheurs qui, sous l’égide des Jardins botaniques royaux de Kew (Royaume-Uni), ont publié le 10 mai le premier rapport annuel sur l’état des plantes dans le monde. Ils ont passé en revue toute la littérature scientifique et écumé les bases de données non seulement pour faire le point sur ce que savent les botanistes mais aussi, dit l’introduction de ce rapport, pour mettre en lumière « ce que nous ne savons pas. Cela nous aidera à décider où il faut augmenter l’effort de recherche, dans quel domaine accentuer les régulations afin de préserver et d’améliorer le soutien essentiel qu’apportent les plantes au bien-être de l’humanité. »

Sourced through Scoop.it from: passeurdesciences.blog.lemonde.fr